Quelle vision de cauchemar » : après la tornade, la Charente-Maritime panse ses plaies